Etant conscient du rôle que le scientifique algérien doit jouer afin de pouvoir sensibiliser le grand public sur les mesures de prévention à prendre pour faire face aux problèmes de la pollution atmosphériques en Algérie, la division «  Analyse des polluants atmosphériques » (UR-ADTE/CRAPC) s’est établit un programme à développer au sein de ses équipes, répondant aux principales missions qui lui ont été initialement accordées.

OBJECTIFS CIBLES :

  • La mise en place d’une cartographie montrant  l’état de pollution atmosphérique en Algérie.
  • L’étude de la composions chimiques organiques et inorganiques des aérosols sur différentes villes algérienne.
  • La caractérisation physicochimique et microbiologique de la qualité de l’air.
  • Analyse et traitement des COVs et des effluents gazeux. 

PROJETS DEVELOPPES :

La division se compose principalement de quatre équipes de recherche. Depuis sa création en fin 2013, plusieurs activités et projets ont été réalisées. Actuellement l’ensemble des chercheurs de la division travaillent sur :

  1. L’analyse microbiologique de la qualité de l’air  de différentes collectivités sur Alger: notamment  les hôpitaux et les écoles.
  2. L’analyse des aérosols : fractions organiques et inorganiques ( sur différentes régions du Pays : Alger, Tipaza, Boumerdes, Constantine, Béjaia).
  3. La pollution de l’air et le trafic routier en Algérie.
  4. L’analyse et le traitement des COV : valorisation du CO2.

COLLABORATIONS INTERNATIONALES :

  • L’Institut de la Catalyse et Pétrochimie à Madrid-Espagne.
  • Centre National de Recherche de Rome en Italie
  • Département de l’Environnement et Planification du Centre de Recherche (CESAM) Aveiro Portugal.
  • Laboratoire de l’Environnement en Turkey.